Tendances

#metoo, #balancetonporc : le féminisme rétorque

#moiaussi

La sphère patriarcale connaît depuis la semaine dernière une épreuve dont on espère qu’elle ne se relèvera pas de sitôt. Il aura fallu une enquête du New York Times pour que les langues se délient, pour qu’enfin, les victimes d’agressions sexuelles de ce producteur de film soient entendues, ou plutôt écoutées. Parmi elles, Asia Argento, Rose McGowan, Angelina Jolie, Léa Seydoux… Une liste qui ne finit plus de s’allonger et à laquelle s’est ajoutée depuis hier celle des #metoo et #balancetonporc. Deux hastags utilisés sur Facebook, Twitter ou encore Instagram pour rendre compte de l’ampleur du phénomène.

Capture d_écran 2017-10-17 à 17.25.29

Car non, l’affaire Weinstein n’est pas un fait divers isolé.

Et ces « porcs » sont partout… Dans le milieu professionnel, dans la rue, dans le métro, chez soi. Il suffit d’un clic sur la page de Paye Ta Shnek pour le comprendre.

« If we make this all about Harvey, we’ve already lost » alerte Krista Vernoff, showrunneuse de la série Grey’s anatomy dans un article du Hollywood reporter. Harvey Weinstein n’est pas le seul, son comportement n’est pas anecdotique, il est symptomatique. Symptomatique d’une société où l’on culpabilise les victimes d’être des tentatrices, où on reproche aux femmes de pas s’exprimer lorsqu’elles sont violentées, d’une société qui refuse de prendre en compte la détresse d’une personne à qui l’on met une main au cul dans les transports en commun.

J’avoue que ma première réaction face au #moiaussi a été de la défiance. En quoi écrire #moiaussi sur mon Facebook fera changer les choses ? Comment le pourrait-il ? Certains (coucou Eric Zemmour) affirment même que balancer son porc reviendrait à faire de la délation pure et dure, voire de jouer le jeu des agresseurs. Le point Godwin enfin atteint, j’ai réalisé qu’encore une fois on disait aux femmes ce qu’elles doivent faire. Se révolter sans nommer. S’énerver sans faire de vague. Il ne s’agit peut-être que d’un hastag et la portée est peut-être fugace mais elle témoigne d’une révolte et espérons-le, d’une révolution. Car même si elle est minime, la prise de conscience est faite aux yeux de tous usant des réseaux sociaux plutôt qu’en se laissant utiliser par eux. 

Capture d’écran 2017-10-17 à 17.27.47.png

 

#moiaussi est un chœur de femmes  

Combien de femmes autour de vous ont été la cible de remarques sexistes, d’agressions sexuelles et de gestes déplacés ? Combien de femmes s’habillent en fonction de leurs craintes ? Combien d’entre elles ont peur de rentrer seule chez elles le soir ? Inutile de faire une estimation, regardez votre feed Facebook. Observez comment #metoo et #balancetonporc se sont propagés évoquant une réalité que longtemps beaucoup ont refusé de croire. Le harcèlement de rue, les agressions sexuelles et les remarques sexistes ne sont pas une invention féministe. Ils représentent un quotidien.

S’il est important que les femmes prennent la parole, il est essentiel que l’omerta cesse. Car le problème comme le soutient Megan Nolan dans son article sur Vice, ce n’est pas que les femmes ont du mal à se considérer comme des victimes de violences sexuelles, mais que les hommes ne se considèrent pas comme des agresseurs.

À propos Elsa Pereira

Féminisme, intersectionnalité et théorie du genre… Rien ne l’énerve plus que le manspreading dans le métro. Elsa a beau s’intéresser aux questions qui traversent nos vies numériques, du DIY à la Slow life, elle reste très attachée au 6ème art aussi appelé les arts de la scène. Elle clame d’ailleurs avoir vu plus de 385 pièces lorsqu’elle était chez Time Out Paris et promet ne s’être jamais endormie.

2 comments on “#metoo, #balancetonporc : le féminisme rétorque

  1. beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J’aime beaucoup. je reviendrai. N’hésitez pas à visiter mon blog. au plaisir

    J'aime

  2. une main aux cul,.. réponse , un coup de point dans les couilles.ça ce serait plus radicale. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :