Revue de presse

La revue de presse de Saumon #4

Beaucoup de vins, des questions automnales fondamentales, de l’écriture inclusif.v.e (ok on a pas compris les règles) et des grandes enquêtes passionnantes : c’est la revue de presse numéro 4 !

Des femmes et des hommes

L’écriture inclusive, ça marchera jamais (et tant mieux) (Slate)

Langue de brute. La preuve qu’on peut être féministe, journaliste, blogueuse, et ne pas aimer l’écriture inclusive. Alors que cette dernière a le vent en poupe, Peggy Sastre fait entendre une voix dissonante et démonte le préjugé selon lequel notre langage façonnerait le monde. En italien, le vouvoiement respectueux est adressé avec le genre féminin et ça n’a jamais fait de l’Italie un pays à la pointe de l’égalité des sexes.

Les revers de la médaille (M le magazine)

Légion d’horreur. Où l’on apprend qu’un ancien de l’OAS et un général cinq étoiles condamné pour détention d’images pédophiles ont obtenu la légion d’honneur avant qu’on leur retire. L’affaire Weinstein a en effet mis en lumière ce fait souvent caché : la légion d’honneur peut aussi être retirée à quelqu’un qui, justement, a brisé le code d’honneur.

On behalf of The LGBT community, Fuck Off, Kevin Spacey

Mauvaise pioche. Accusés d’agressions sexuelles, Kevin Spacey (House of cards) a usé de la bonne vieille technique de la diversion faisant son coming out pour éviter que l’on parle harcèlement. Pas de bol pour Kevin puisque les médias ne sont pas tous tombés dans le panneau. La preuve avec ce pamphlet signé Tom et Lorenzo.

Morte d’être Femme (Le Quatre Heures)

Féminicide. Laurène Daycard a enquêté pendant un an sur les violences faites aux femmes pour le très bon « slow média » le Quatres Heures. Elle dresse ici l’histoire de Géraldine Sohier, tuée par son ex-mari et à travers elle l’histoire du féminicide en France. Un récit qui donne un visage à une femme parmi les femmes, habituellement anonymes dont la mort fait, au mieux, l’objet d’une brève à la page faits divers de la presse régionale.

Les couilles sur la table (Binge)

Podcast. Un jeudi sur deux Victoire Tuaillon s’interroge sur la masculinité. Des hommes et des femmes posent leurs couilles sur la table de l’interview pendant une demi-heure.
Le dernier épisode sur la masculinité noire avec Insa Sané comédien et écrivain et D de Kabal musicien et homme de théâtre est particulièrement réussi sur un thème très peu abordé dans les médias.

Le numéro des relous attaqué par une armée de trolls sexistes (Le Nouvel Obs)

Qui veut la peau des féministes ? Imaginé par deux activistes féministes, Clara Gonzales et Elliot Lepers, le numéro des relous (06 44 64 90 21) a été immédiatement cyber-attaqué et les fondateurs menacés de mort. Anatomie du troll sexiste par Rue 89.

Questions automnales

Pourquoi change-t-on d’heure en hiver et en été? (Slate)

Déboussolés. Dimanche, les lève-tard ont profité d’une heure de sommeil en plus, heure d’hiver oblige. Mais à quoi ça sert de régler sa montre deux fois par an ? Petite leçon d’histoire avec Slate.

Laissez vivre les feuilles mortes (La Ruche Qui Dit Oui)

Vive le compost ! La ruche qui dit oui revient sur le stupide sort que nos villes réservent aux feuilles mortes. Les machines à souffler qui polluent, les sacs poubelles en plastique dans lesquelles on les jette… 

Le coin pinard

En 2017, on ne peut plus se foutre de ce qu’on a dans son verre (Rue89lyon)

Vin nature peinture. Journaliste créateur d’une web télé sur le vin, Antoine Gerbelle défend le vin naturel et biodynamique. “Je ne connais aucun grand vin abandonné par la main de l’homme. Les bons vins sont travaillés, c’est tout.”

Le numéro “bouteille” de Kiblind

Hips. La très belle revue (gratuite et graphique) Kiblind met la bouteille à l’honneur ce trimestre. La bouteille de vin, bien sûr, auscultée sous toutes ses formes, même en 3D puisque 8 bouteilles de vin sont vendus en ligne par le magazine. Des vins sélectionnés et produits par des néo-vignerons passionnés du Bordelais, du Beaujolais, du Languedoc ou du Jura. Les belles étiquettes sont toutes signées de l’illustrateur Jean Jullien.

Ces vignerons qui s’affranchissent des appellations (Le Monde)

Vin de France. Ophélie Neiman est parti à la rencontre de vignerons, souvent des petits producteurs qui travaillent bien et qui préfèrent s’affranchir des appellations pour fabriquer leurs vins comme ils l’entendent.

L’actu Saumon

Faut il consommer moins de saumon en Norvège ?

A chaque revue de presse son actu Saumon. Ici une vidéo du média Brut qui explique les problèmes de la production industrielle de saumons en Norvège.

0 comments on “La revue de presse de Saumon #4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :