Pamphlet

Le pire de 2017 : plus jamais ça

Alors que tous les médias font le bilan de leurs coups de cœur culturels et vous complexent par la même occasion en pointant du doigt les expos et les pièces de théâtre que vous n’avez pas vues, les livres que vous n’avez pas lus, les disques que vous n’avez pas écoutés… Saumon vous livre son palmarès du « pire » de l’année.

Nous ne sommes pas méchants, non, juste à contre-courant. 

La série la plus surestimée : Black Mirror

black_mirror_book_cover_via_random_house_header 2

Avant que Netflix ne s’achète « Black Mirror » et produise de nouveaux épisodes et de nouvelles saisons (3 et 4), la série anglaise de Charlie Brooker était un modèle d’incommodité subversive pour le spectateur. Il suffisait d’un épisode pour se sentir nauséeux.  Dans la toute fraîche saison 4, il n’y a guère que « Black Museum » pour tendre nos nerfs et nous gêner autant que « L’Hymne national » ou « Chasse libre », d’anciens coups de maître. Agrémenté de deux épisodes par saison, le « Black Mirror » de Netflix est beaucoup plus futuriste que dystopique, beaucoup plus  classique que dérangeant. Il faut croire que l’argent chasse l’imagination. 

Le coffee shop qui nous fait regretter les cafés Richard : Wild and the Moon

wild

Ok, on aime boire du bon café et manger des trucs bio qui donnent la courante, mais il y a des limites. Ainsi les gens de Wild and the Moon, “bar à jus” s’il vous plaît, ont décidé de profiter de la bonne conscience écolo du consommateur pour le traire. Neuf euros le jus vert qui sent l’herbe et qui n’a pas de goût, des salades à dix balles qui permettent à peine de nourrir votre hamster, et en plus vous devez aller vous servir vous-mêmes.

Le restaurant le plus dérangeant : Bambou

FullSizeRender

Nous étions déjà un peu sceptiques en octobre 2016  à la lecture du dossier de presse qui annonçait l’ouverture de Bambou « A la manière des salons incarnant le chic des anciennes colonies, le restaurant thaï… ». Une polémique, un déjeuner médiocre à 40 euros (entrée et plat sans boissons) et quelques mois plus tard nous vous le confirmons : l’habit ne fait pas le moine, et Bambou ne vaut pas le coup.

L’édito le moins #metoo : Valérie Toranian : « Oui aux droits des femmes, non au féminisme populiste de délation »

revuedesdeuxmondes 2

Ancienne directrice de la rédaction du magazine ELLE, Valérie Toranian est aujourd’hui directrice de la Revue des deux mondes (oui, la même qui a « employé » Pénélope Fillon). Une revue littéraire politiquement à droite pour laquelle elle a signé un édito dénonçant l’esprit de délation du mouvement #balancetonporc. Bah voyons. Rappelons à Valoche que dénoncer des agressions sexuelles, c’est rarement une partie de plaisir pour les victimes. Que témoigner, c’est se protéger et protéger de potentielles victimes. Depuis toujours, la société impose aux femmes de se taire, le temps est désormais à la désobéissance. 

Le top des sites pourris : Topito

Capture d_écran 2018-01-08 à 17.37.55

Parce que ce site représente tout ce qu’Internet a fait de pire et de plus ringard : les titres en forme d’hameçon, les listes imbéciles, les vidéos pseudo humoristiques où les blagues sexistes et racistes sont légion (allez voir le merveilleux sketch “sur les médecins”), la com et le marketing déguisés en information rigolote… Tant pis pour Topito.

La nouvelle écologique la plus déprimante : Glyphosate 5 ans encore

roundup 2

L’ingrédient chimique de Roundup, marque du géant industriel diabolique Monsanto, utilisé en agriculture partout dans le monde et accusé de détruire l’écosystème et de provoquer des maladies graves est autorisé en Europe pour 5 ans encore. Cela malgré une forte mobilisation internationale (pétition signé par 1,3 million de personnes) et des expertises indépendantes qui prouvent la nocivité du produit.

Le spectacle le plus inaudible : « Je suis un pays » de Vincent Macaigne

21054993_1833756773305708_7340551523111325852_o_1024 2

Difficile de résister au flegme maladroit de Vincent Macaigne. Excellent acteur, humoriste né, Vincent signe des mises en scène explosives au théâtre des Amandiers de Nanterre. Passé l’effet de surprise, tous ses spectacles finissent par se ressembler : musique tonitruante, bouchons d’oreille, éclatement du quatrième mur, fumée à gogo et hurlements tendus. Sauf qu’à force de faire crier ses comédiens, il époumone son public.

Les élections les plus ubuesques : and the winner is…

trump 2

Hum, notre cœur balance entre les élections législatives autrichiennes avec la montée inquiétante du parti d’extrême droite, les élections françaises et leur lot de scandales et de trahisons, digne du plus mauvais épisode de Dallas et les élections américaines, électrochoc international… Mais c’est finalement bien la campagne du milliardaire aux cheveux orange, à base de déclarations misogynes et racistes, jusqu’à son dénouement digne d’un film d’horreur, qui emporte le premier prix haut la main. Un condensé du pire de tout ce que les Etats-Unis incarnent. God Does Not Bless America.

La mort la plus regrettable : l’iPod

ipod 2

Pourquoi avoir suicidé l’iPod, hein, pourquoi ? Il était petit et mignon, il n’avait pas demandé à venir au monde. Alors ça ne vous suffisait pas de dématérialiser la musique, maintenant vous dématérialisez aussi les appareils pour l’écouter ? Si j’étais une chaîne hi-fi, je prendrais une bonne assurance-vie dès maintenant.

L’adresse qui donne envie d’adopter des poulets : Churrasco

churasquo128753901141909_1138531170363167985_n 2

On est en 2018 ma bonne dame, et il existe encore des gens qui ouvrent des restaurants avec une tête de poulet en logo et des “frites à volonté”. Sorte de KFC amélioré, un certain Churrasco s’est donc installé à la place de Blend à Ménilmontant à la fin de l’année, le genre de cadeau de Noël qu’on revend bien vite sur leboncoin.

0 comments on “Le pire de 2017 : plus jamais ça

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :