Actu Ici Paris

À gare de Lyon, un nouveau squat pour accueillir les réfugiés mineurs

On connaissait Aladdin Charni pour ses teufs incroyables dans des lieux squattés, puis pour son Freegan Pony, cantine où des chefs venaient cuisiner les invendus de fruits et légumes de Rungis. L’activiste squatteur a ouvert avec des associations dont la Timmyla Maison Rose, refuge pour les mineurs réfugiés en France qui n’ont nulle part où dormir.

Ils ont traversé la Méditerranée, parfois perdu des membres de leur famille dans le trajet mais sont arrivés vivants en France. Parce qu’ils sont mineurs mais qu’ils n’ont pas nécessairement les papiers qui le prouvent, ils sont refusés des centres qui leurs seraient destinés ainsi que des centres pour majeurs.

« En attendant des recours qui durent parfois jusqu’à un an, aucune structure ne les prend en charge. A la rue, totalement démunis, ils sont parfois au proie des prédateurs sexuels » explique Aladdin Charni.  Il a donc cherché des lieux à squatter pour accueillir ces jeunes, et cela grâce et avec un réseau d’associations et de comités de soutien citoyen très engagé. « Il y a énormément de bâtiments vides à Paris, explique le jeune homme, on a voulu créer une sorte de foyer pour rendre les migrants mineurs un maximum autonomes ».

« Les pouvoirs publics sont complètement débordés »

À la Maison Rose, premier squat pour mineurs près de la gare de Lyon, des bénévoles sont présents pour accueillir une vingtaine de jeunes, majoritairement issus d’Afrique subsaharienne. Ici, on les aide dans leurs démarches administratives. Des bénévoles assurent des cours de français et Freegan Pony leur fournit fruits et légumes pour se nourrir. Mais surtout, ils ont une endroit pour dormir au chaud.

« Les pouvoirs publics sont complètement débordés, explique Aladdin, et puis s’ils ouvrent trop de centres, ils ont peur que cela fasse un effet d’appel d’air. D’ailleurs, dans les centres qui existent déjà, une prérogative est en place : il ne faut pas que ce soit « trop » accueillant… »

Avec autant de bâtiments libres, comment explique-t-on qu’il y ait autant de gens dehors ?

Le centre de gare de Lyon tente d’être le plus confortable possible. C’est un immeuble squatté de la RIVP, un bailleur social « qui n’a de social que le nom » s’énerve Aladdin : « Le bâtiment était inhabité et doit être de toute façon détruit au mois de novembre. On l’a squatté un mois sans qu’ils ne s’en rendent compte, et je les ai moi-même contactés pour les prévenir qu’on aimerait rentrer en discussion pour décider ensemble d’une date de départ. Ils ont immédiatement entamé un procès en référé heure par heure. »

Ce n’est pas le genre de détail qui arrête Aladdin. Alors qu’il neige à Paris et que des jeunes continuent à dormir dehors, il cherche un deuxième endroit où accueillir cette fois-ci une quarantaine de personnes.

« Avec autant de bâtiments libres, comment explique-t-on qu’il y ait autant de gens dehors ?» s’interroge le serial squatteur. Parfois il faut prendre quand l’Etat refuse de donner.

 

À propos Zazie Tavitian

Mange, écrit, écrit sur ce qu’elle mange, sur ce que les autres mangent, sur comment ils le font quand où pourquoi, comment, avec qui. Elle aime : les rades crados mais regrette qu’on n’y serve pas de vins nature, les bistrots populaires avec des plats du jour à moins de 15€ et les bars à cocktails à condition qu’on y serve du mezcal. Ne voyage que dans les pays où l’on mange bien, avec une grosse prédilection pour l’Italie. Passée par France Inter, Le fooding, Les Inrocks, Europe 1, Omnivore & Time Out. Vous pouvez retrouver tout le contenu de son estomac sur son instagram @zaziemiammiam

0 comments on “À gare de Lyon, un nouveau squat pour accueillir les réfugiés mineurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :