Boire & Manger

Déjeuner anatolien au HasBeen

Ce bon vieux bar de quartier est aussi l’un des meilleurs plans pour déjeuner dans le quartier.

Ce bon vieux bar de quartier est aussi l’un des meilleurs plans pour déjeuner dans le 10e.

Note ? Miam miam miam
À manger ? Un plat du jour + café ou un bol anatolien
Avec qui ? Tous ses potes du quartier
Où ? 218 Rue Saint-Maur, 75010 Paris
Quand ? Pour déjeuner : du lundi au vendredi de 12h à 14h30 / Pour boire des coups : jusqu’à 2h du mardi au samedi, 23h le dimanche
Combien ? 8-10€

Du bon vin, des pintes de bière, du rock et des filles qui dansent sur le bar : ça c’est la version pile du HasBeen, bar très sympathique de la rue Saint-Maur, tenu par les tout autant chaleureux Hasan et Ben.

Des plats anatoliens savoureux, généreux et vraiment peu onéreux, c’est désormais la version face de ce rade ouvert depuis peu tous les midis de la semaine. Une dizaine de table, un plat du jour qui change chaque midi et derrière les fourneaux Donna, la maman d’Hasan, cuisinière hors pair qui concocte avec talent des plats de son Anatolie natale.

À partager : des Gözleme, grande pita farcie avec un pain chaud maison et des garnitures miamesques comme celles aux épinards frais et fromage fondant. Tous les jours, un plat  différent à 9 euros : ce midi-là une aubergine fondissimante fourrée au boeuf, avec du riz pilaf et surmontée d’une pomme de terre, d’aneth et de coriandre, délicieux. L’autre très bonne idée du hasbeen ? Proposer des bols à composer, où l’on choisit sa base, sa garniture, quatre toppings, sa sauce et ses herbes fraiches. Attention, rien de comparable aux déprimants bars à salade ou autres lieux sans âme où l’on compose des plats sans intérêt à base d’ingrédients médiocres et au final souvent trop cher.
Le bol anatolien composé ici est une petite bombe avec parmi les combinaisons gagnantes : un bol riz pilaf + chorizo de boeuf  et fromage turc +  oignons cuits +  fenouil  + croutons, surmonté de tzatziki sauce piquante et d’aneth, de menthe et de coriandre… Pour conclure, un dessert excellent à tremper dans son café ce jour-là, un kadaif, un gâteau oriental surmonté de cheveux d’ange.

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas aussi bien déjeuné, ni dégusté des plats aussi sincères et pour aussi peu chers à Paris. Et si la cuisine de Donna vous manque au moment de l’apéro, la cheffe prépare aussi des mezzés et des gözleme pour accompagner vos pintes. Car le soir, ne l’oubliez pas, le HasBeen se re-pare de ses habits de bon vieux bar de tiéquar.

 

 

À propos Zazie Tavitian

Mange, écrit, écrit sur ce qu’elle mange, sur ce que les autres mangent, sur comment ils le font quand où pourquoi, comment, avec qui. Elle aime : les rades crados mais regrette qu’on n’y serve pas de vins nature, les bistrots populaires avec des plats du jour à moins de 15€ et les bars à cocktails à condition qu’on y serve du mezcal. Ne voyage que dans les pays où l’on mange bien, avec une grosse prédilection pour l’Italie. Passée par France Inter, Le fooding, Les Inrocks, Europe 1, Omnivore & Time Out. Vous pouvez retrouver tout le contenu de son estomac sur son instagram @zaziemiammiam

0 comments on “Déjeuner anatolien au HasBeen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :