reportage

Carnet de voyage : La Sicile

Pour ce premier portfolio, on vous emmène sous le soleil de la Sicile. Palerme, Catane, Céfalu...

Chez Saumon, on frétille pour Paris, c’est vrai. Mais quelques fois, on aime pousser nos nageoires un peu plus loin que le périph. Embarquer notre appareil photo et emprunter de nouvelles rues, de nouveaux paysages. 

Pour ce premier portfolio, on vous emmène sous le soleil de la Sicile. Palerme, Catane, Céfalu… On y a découvert des façades délabrées, un autre code de la route, de l’eau turquoise, des bancs de méduses, des boulettes de riz frites garnies de mozza et des marchés riches de couleurs et d’odeurs.

La Sicilia
Kiosque à journaux à Palerme © EP
Palerme
Palerme © EP

A Palerme comme à Catane, ce serait péché de ne pas circuler dans les nombreux marchés. A Palerme, le plus connu et le plus vieux est le Mercato Ballaro (Vicolo Del Carmelo). A Catane, c’est La Pescheria (le marché de poissons), planquée derrière la piazza Pardo qui vaut le détour.

Mercato Ballaro
Mercato Ballaro © EP
Mercato Ballaro
Mercato Ballaro © EP
La Pescheria, Catane
Le marché de poissons – La Pescheria, Catane © EP
Le marché de poissons - La Pescheria
Le marché de poissons – La Pescheria, Catane © EP

Un peu plus loin, quelques étals réservées à la viande et aux estomacs bien accrochés.

Le marché Catane
Le marché Catane © EP

 

Si l’envie d’une petite ville en mode carte postale vous chatouille l’objectif, on vous conseille de prendre un train pour Cefalù. Pas besoin de louer une voiture ou de chausser des crampons. À 45 minutes de la gare centrale de Palerme, une adorable petite ville côtière (mais aux ruelles noires de touristes) vous tend les bras.

Cefalù
Cefalù © EP

DSCF0328

Cefalù
© EP

 

Où manger quoi ? 

Des Arancini > KePalle, Via Maqueda, 270 – Palerme
Des foccacia à la burrata > Fud, Via Santa Filomena, 35 – Catane

Comment (re)faire  la sauce des pâtes alla trapanese ? 

On broie ensemble et on mélange aux pâtes al dente :

100g d’amandes
300g  de tomates cerises pelées
30g (ou plus) de pecorino
Ail – basilic – sel – poivre
huile d’olive

 

 

À propos Elsa Pereira

Féminisme, intersectionnalité et théorie du genre… Rien ne l’énerve plus que le manspreading dans le métro. Elsa a beau s’intéresser aux questions qui traversent nos vies numériques, du DIY à la Slow life, elle reste très attachée au 6ème art aussi appelé les arts de la scène. Elle clame d’ailleurs avoir vu plus de 385 pièces lorsqu’elle était chez Time Out Paris et promet ne s’être jamais endormie.

0 comments on “Carnet de voyage : La Sicile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :