Revue de presse

Les 20 ans de France 98 et la revue de presse de Saumon #16

Putain, la coupe du monde en France a 20 ans !

Putain, la coupe du monde en France a 20 ans ! Coup de vieux terrible, mais on vous dit que c’est pour l’éternité, alors préparez-vous car il paraît qu’elle dure longtemps, surtout vers la fin. En tout cas, les bonnes nouvelles se font rares dans l’actu, du coup on ne boudera pas l’anniversaire d’un événement populaire et heureux comme la France n’en avait pas connu depuis la Libération.

La revue de presse d’Emmanuel Chirache

L’Equipe réédite son numéro du 13 juillet 1998
Pour l’éternité.
Le 2 juin prochain, le quotidien sportif fête les 20 ans de la victoire française en coupe du monde en rééditant son journal du 13 juillet 98 à l’identique. A l’époque, il s’agissait d’un grand format, plus compliqué à lire dans le métro aux heures de pointe. On vous conseille donc de le lire chez vous, à la mi-temps des prochains matches de l’équipe de France en Russie.

Humanitaire : le fléau des « sexpats » (Libération)
Oxfam de joie. Alors qu’on sort à peine de l’énorme tsunami Weinstein et #balancetonporc, voilà que l’omniprésence du recours à la prostitution dans les ONG resurgit dans le débat. Libé donne la parole à des responsables ou militants d’associations, qui ont tous vu de près ou de loin des pratiques douteuses au sein d’organisations trop souvent opaques.

CLub sandwich

Attention, auto-promo : le nouveau numéro de Club Sandwich vient de sortir ! 
Hallucinant. Après avoir étudié l’œuf sous toutes ses coutures dans le premier numéro, la revue se consacre cette fois au champignon. Ni vraiment animal, ni totalement végétal, le champignon nourrit tous les fantasmes, tous les symboles, tous les appétits. Votre serviteur s’est penché dans un article sur les aventures de Spirou, Fantasio et le comte de Champignac.

Facebook dit prendre soin de ses « éboueurs » (Usbek & Rica)
Modérer avec modération. Qui sont ces gens dont le travail consiste à regarder puis censurer les pires vidéos du réseau social, scènes de torture, violences, terrorisme, pédophilie ? Le boulot n’est-il confié qu’à des robots ? Non, il existe bel et bien des professionnels de la modération, qui sont obligatoirement suivis par des psys.

« No hugging, no learning », 20 years on Seinfeld’s mantra still looms large (The Guardian)
Roi de la comédie. « Pas de sentimentalité, pas de morale », voilà comment on pourrait résumer cette devise inventée par Larry David, l’un des créateurs de Seinfeld, qui fut à la base de la série mythique des années 1990. A l’occasion des 20 ans du dernier épisode de Seinfeld, le Guardian revient sur le génie d’un sitcom qui a inventé les tables de la loi de l’humour, mille fois copié, jamais égalé.

La revue de presse de Zazie Tavitian

Une autre écologie contre les mots au goût de cendre (Libération)
Glyphosate qui se dilate. Alors que vient de s’achever le vote sur la loi agriculture et alimentation, dont l’issue laisse un goût amer aux écologistes (et à un grand nombre de citoyens français), Damien Deville, anthropologue de la nature, rappelle que le combat écologique est aussi et avant tout un combat politique humaniste.

Dossier spécial sur le projet de loi Agriculture et Alimentation (Alimentation Générale)
On mange quoi demain ? Ce très bon site sur l’alimentation vient de faire peau neuve après une campagne de crowfunding. Et il consacre un dossier très complet sur la nouvelle loi agriculture et alimentation. À lire notamment : une interview passionnante de Gilles Pérole, président de Un plus Bio, qui revient sur les méconnaissances flagrantes des données scientifiques par les députés lors du vote de la loi. Egalement à lire, une belle tribune « La loi alimentation permettra-t-elle au mangeur passif de devenir citoyen actif ? » de François Collart Dutilleul, membre correspondant de l’Académie d’Agriculture de France.

roundup-gt-max-800ml-4000m2
Ceci est une publicité sponsorisée par l’Assemblée nationale

Le mythe de la réussite individuelle est une double peine (Le nouveau magazine littéraire)
Macron-économie. Chantal Jacquet, professeur de Philosophie à la Sorbonne, décrypte le mythe de la réussite individuelle mis en avant par le président Macron et notre société actuelle. « C’est un mythe qui sert à justifier un ordre social injuste, statique, en donnant la possibilité à ceux qui en sont les victimes de rêver à un avenir meilleur à travers l’idée que chacun est responsable de son destin, se fabrique lui-même. Il a pour fonction de détourner les individus d’une révolte sociale (…) »

Le 25 mai vu par Laurent Binet : la lutte n’est jamais propre (Libération)
35% d’augmentation en 68, et aujourd’hui ? L’écrivain Laurent Binet revient sur les manifestations de samedi dernier. 50 ans après Mai 68, les revendications actuelles et la grève partielle des cheminots semblent trop mitigées pour avoir un impact durable et inquiéter le gouvernement. Un seul mot d’ordre pour changer les choses : faire peur aux patrons et aux gouvernants.

La revue de presse d’Elsa Pereira

Cyberharcèlement : « La presse doit mieux protéger les femmes journalistes »  (Le Monde)
Misogynie en réseau. Le cyberharcèlement n’est pas l’apanage des femmes, c’est vrai. Elles en sont pourtant une cible tristement privilégiée. En témoigne la tribune du collectif « Prenons la une » qui invite les rédactions à prendre en compte le cyberharcèlement des femmes journalistes comme un accident du travail.

 « Gros n’est pas un gros mot » : le livre qui démonte la grossophobie (Terra Femina)
Pour en finir avec la grossophobie. Daria Marx et Eva Perez-Bello, fondatrices du collectif Gras Politique, publient chez Flammarion un ouvrage d’une centaine de pages pour réhabiliter le mot « gros » et dénoncer les grossophobie de nos sociétés.

 Harvey Weinstein est arrivé au commissariat de Manhattan avec une biographie d’Elia Kazan (Huffpost)
Goodbye asshole. On attendait ce moment depuis longtemps maintenant. Harvey Weinstein a enfin été mis en examen le vendredi 25 mai. Filmé sous toute les coutures, l’ancien producteur est apparu avec la biographie du réalisateur Elia Kazan à la main. Claire Digiacomi et Claire Tervé décryptent ce coup de com’ mûrement réfléchi.

0 comments on “Les 20 ans de France 98 et la revue de presse de Saumon #16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :